Que sont-ils devenus? Partie 1

by

Cinq mois se sont écoulés depuis le dernier Marseille Startup Weekend. Nous sommes donc allés chercher les anciens participants pour savoir ce qu’ils sont devenus et où en sont leur projet.

Le premier participant que nous avons rencontré est Mathieu Basili. Sorti 3ème du Startup Weekend Marseille n°2, il nous parle aujourd’hui de son projet : Cultur+.

Tu as présenté un projet lors de la deuxième édition du SWMA. Peux-tu nous le présenter en une phrase ?

Cultur+ (anciennement GeoCultur’ ), un agenda culturel mobile géolocalisé

Comment cette idée t’est-elle venue? Qu’est-ce qui t’a décidé à te lancer? Est-ce d’ailleurs le premier projet que tu lances ?

Avec la foison culturelle que l’on trouve dans les villes, grandes comme petites, nous nous sommes dit avec un ami à moi qu’il était dommage de ne jamais être au courant des sorties possibles, autres que les grosses têtes d’affiche… Alors on a lancé cette idée!
Et oui, c’est bien le premier projet que j’ai lancé à l’époque, mais il y a de fortes chances que d’autres suivent bientôt…

Qu’est-ce que t’as apporté le fait de participer à un Startup Weekend ?

Tout d’abord, ça nous remet les pieds sur terre. Créer ce genre de chose demande du temps, et beaucoup de compétences. Et lorsqu’on arrive au SW, on se rend beaucoup plus compte de tout ça, et qu’il faut avant de démarrer quoi que ce soit, bien s’entourer, pour bien travailler par la suite.
Ensuite, c’est toujours une expérience personnelle enrichissante! On rencontre beaucoup de monde, très différents, on rigole, on parle, et on travaille. Et ça, ça n’a pas de prix.

Quel est le business model de ton projet ?

Il a plusieurs versants, un peu basé sur la pub, mais la principale source de revenu attendue est le last minute du billet…

As-tu identifié des concurrents sérieux ? Si oui, comment penses-tu pouvoir te démarquer ?

Il y a pas mal d’agendas culturel en ligne qui existent déjà, peu sur mobile, et pas pour le format que l’on souhaite lui donner, alors croisons les doigts!

Et la suite ? Quelles sont les prochaines étapes pour ton projet ?
As-tu encore des besoins ? Comment peux t-on t’aider ?

Je passe beaucoup de temps dessus, et je pense que la prochaine étape sera l’incubation. J’ai eu beaucoup de chance de pouvoir travailler dessus pendant mes projets internes à l’école (en plus d’être freelance, je suis aussi en dernière année d’école d’ingénieur à l’ESIL, Marseille).
En ce qui concerne les besoins, c’est pour le moment d’un graphiste que je manque. C’est une des compétences qu’il me manque depuis le départ. Après, ce sera encore et toujours une question d’argent, mais je compte bien me donner des coups de pied au derrière pour avancer sur ce point.
Pour l’aide, un chèque juste signé me suffira largement :)

Aurais-tu un conseil à donner aux prochains participants du Startup Weekend (pendant et après le weekend) ?

Ne jamais lâcher l’affaire! Vous avez une idée? Acceptez les remarques, de tout le monde, des pros qui viendront vous donner des conseils, des participants qui ont tous des expériences différentes, et de vos amis qui seront peut être un jour des utilisateurs de vos services.
Enfin, éclatez vous! Sérieux, c’est le moment ou jamais de vous lâcher, de rigoler… Prenez en plein les yeux, plein les oreilles, soyez créatif et surtout, ne mangez pas de pâtes entre J-15 et le jour J…

One more thing ?

Jmig, doud il veux sa’oiw pou’quoi tu viens plus aux soiwées :)

Merci à Mathieu pour ses réponses et son retour d’expérience.

Si vous aussi, vous souhaitez tenter l’aventure, FONCEZ! Les inscriptions se passent par ici :
http://marseille.startupweekend.org/tickets/